PEFC France - Promouvoir la gestion durable de la foret

Tout savoir sur PEFC
  • Grand public
  • Junior
  • Propriétaires forestiers
  • Exploitants forestiers
  • Entreprises
  • Distributeurs
  • Acteurs publics
  • Presse
  • Recherche

    Espace Pro


    Vous avez oublié votre mot de passe ? cliquez ici

    Actualité régionale

    Un ouvrage consacré à la filière forêt-bois du Pays d'Arlanc (Puy de Dôme)

    La Communauté de Commune du Pays d'Arlanc, territoire qui abrite près de 1 320 ha de forêt certifiés PEFC et 5 entreprises engagées dans cette démarche, poursuit la mise en valeur de la ressource forestière à travers l’ouvrage « La belle au bois d’Arlanc ».

    La Communauté de Commune du Pays d'Arlanc, territoire qui abrite près de 1 320 ha de forêt certifiés PEFC et 5 entreprises engagées dans cette démarche, poursuit la mise en valeur de la ressource forestière à travers l’ouvrage « La belle au bois d’Arlanc ».

    En effet, ce territoire est l’un des plus boisées d'Auvergne : la forêt recouvre 55% de ce dernier et s'étend sur près de 9 000 hectares. La certification forestière y est très présente avec 160 propriétaires adhérents à PEFC Auvergne-Rhône-Alpes (PEFC AURA) qui détiennent 15% de la surface forestière de la Communauté de communes.

    Le livre « La belle au bois d’Arlanc », imprimé par une entreprise certifiée PEFC en Auvergne-Rhône-Alpes, nous montre  le potentiel des forêts du Parc Naturel du Livradois Forez (Puy de Dôme) : ressources, emplois, savoir faire, etc. Autant de richesses que la Communauté de Commune du Pays d'Arlanc souhaite promouvoir et encourager.

    C’est donc tout naturellement que la Communauté de Commune a proposé la visite de l’entreprise Livra Bois pour la journée de lancement de son ouvrage. Cette scierie certifiée PEFC compte parmi les gros employeurs du Livradois Forez. Le lecteur aura par ailleurs l’occasion de découvrir des photographies de Livra-Bois et des autres entreprises locales.

    Morgane Malard, Déléguée Antenne Auvergne, PEFC AURA

    Laissez un commentaire sur cet article :