Pourquoi rejoindre PEFC ?

Offrez à vos clients la garantie d’un bois certifié gestion durable

La certification PEFC définit des règles de bonne exploitation forestière visant à permettre la production de bois tout en assurant  la préservation et le renouvellement de la forêt, et la sécurité de ceux qui y travaillent.

En tant qu’acteur clé de la gestion forestière, la certification PEFC vous permet de garantir à vos clients que le bois que vous récoltez, façonnez et/ou transportez, est issu de forêts gérées durablement.

Profitez d’un avantage concurrentiel

Réglementation sur le bois de plus en plus rigoureuse, politiques d’achats publics responsables, consommateurs avertis… La demande de produits en bois certifié est en forte croissance sur les marchés publics comme privés. La certification PEFC apporte une vraie valeur ajoutée à votre activité.

  • Vous disposez d’un droit d’utilisation de la marque PEFC ;
  • Vous accédez à de nouveaux débouchés pour vendre plus facilement votre bois ;
  • Vous apportez aux différents acteurs du marché la sécurité de la certification forestière la plus répandue dans le monde ;
  • Vous envoyez un message fort à vos clients en leur assurant de manière claire, crédible et transparente que le bois qu’ils achètent est issu de forêts gérées durablement et de sources responsables ;
  • Vous valorisez une image positive d’acteur responsable qui :
    – participe à la protection des forêts ;
    – respecte et protège les droits fondamentaux des travailleurs de la forêt.

Bénéficiez d’un label connu et reconnu

Conçu en France en 1999 à l’initiative des propriétaires forestiers privés, PEFC est le leader mondial de la certification forestière.

 

L’exploitant forestier est un acteur-clé de la gestion durable de la forêt ! Dans les Pays de la Loire, un représentant de l’EURL Robert Jérôme témoigne :

#fierdetrePEFC

La certification PEFC, comment ça marche ?

En tant qu’exploitant forestier, vous participez à la certification PEFC à double titre :

  • au titre de la gestion forestière durable : en tant qu’intervenant en forêt, vous devrez appliquer des règles de gestion forestière durable PEFC sur vos chantiers forestiers ;
  • au titre de la chaîne de contrôle : en tant qu’acheteur, façonneur, transporteur et revendeur de bois, vous devrez appliquer les règles de chaîne de contrôle PEFC permettant de suivre le flux de bois certifié à chaque maillon de la chaîne de commercialisation et de transformation, depuis la forêt jusqu’au produit fini.

 

L’exploitant forestier certifié PEFC fait l’objet de deux types de contrôles :

  • un contrôle au titre du respect des règles de gestion forestière durable PEFC par le bureau PEFC de la région dans laquelle votre entreprise a son siège social, selon taux de contrôle de 10% du nombre d’exploitants certifiés par an ;
  • un contrôle annuel au titre du respect des règles de chaîne de contrôle PEFC effectué par l’organisme certificateur indépendant.

À l’issue de chacun de ces contrôles, si les règles PEFC sont bien respectées, le certificat de l’exploitant est maintenu. En cas de non-conformité, le contrôleur fixe un délai pour prendre les mesures correctives nécessaires.

En cas de non-conformité grave ou si les mesures correctives ne sont pas mises en place, l’exploitant est exclu de la certification PEFC.

COMMENT REJOINDRE PEFC ?

1. Télécharger les documents de référence

Lors de l’audit, l’organisme certificateur va vérifier que vous avez correctement mis en œuvre les règles de chaîne de contrôle PEFC, et le cas échéant, délivre un certificat de chaîne de contrôle PEFC. Une fois ce certificat obtenu, PEFC France délivre à l’entreprise une autorisation d’usage de la marque PEFC.

2. Choisissez votre organisme certificateur

Consultez les coordonnées d'un organisme de certification dans le menu déroulant ou téléchargez la liste complète ci-dessous :

-
Tel :
Fax :
Contact :

3. Contribution PEFC

L’entreprise doit s’acquitter d’une contribution annuelle au système PEFC calculée sur la base de son chiffre d’affaires bois.
L’entreprise aura également à s’acquitter de ses frais d’audit auprès de son organisme certificateur. Retrouver la dernière grille des contributions ci-dessous :