Référentiel français PEFC pour le liège | PEFC Référentiel français PEFC pour le liège | PEFC

Référentiel français PEFC pour le liège

L’idée de construire un référentiel PEFC de gestion durable (recueil d’exigences) pour la récolte du liège en France a germé en 2005 sous l’impulsion conjointe de PEFC France, des Communes forestières de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et de l’Observatoire de la forêt méditerranéenne. En parallèle, les acteurs de Nouvelle-Aquitaine réunis au sein de l’association du Liège Gascon ont également contribué aux travaux par la rédaction d’une charte de bonnes pratiques du liège en Nouvelle-Aquitaine.

Cette certification PEFC des forêts de liège (suberaies) avait pour vocation de définir, mettre en œuvre et de valoriser les pratiques durables des gestionnaires forestiers auprès des acheteurs de liège.
Il y avait en effet pour la filière liège en France, le besoin de disposer d’un dispositif de gestion durable des suberaies reconnu par un système de certification de gestion forestière durable établi et admis sur l’ensemble du territoire français, tel que PEFC.

Le développement de cette certification des suberaies avait notamment pour objectif de répondre à un certain nombre d’enjeux auxquels la filière liège était confrontée :

  • Besoin de restaurer certaines suberaies dépérissantes
  • Besoin de réhabiliter les suberaies incendiées
  • Besoin de mieux et davantage former des professionnels de la filière liège
  • Besoin des propriétaires forestiers de réaliser une exploitation du liège respectueuse des 3 dimensions de la forêt : environnementale, sociétale et économique.

Ainsi, en 2010, le 1er référentiel PEFC de gestion durable des suberaies est présenté par l’Institut Méditerranéen du Liège (IML), soutenu par le CRPF de Provence-Alpes-Côte-d’Azur et l’appui financier du Conseil Général des Pyrénées-Orientales. En 2012, il est intégré sous forme d’annexe (Annexe 7) au schéma français de certification forestière PEFC .
En 2017, cette annexe a été transformée en un standard « règles de la gestion forestière durable – exigences pour la récolte du liège » qui spécifie les exigences applicables aux propriétaires forestiers, aux exploitants forestiers, et aux autres intervenants en forêt, concernant la récolte du liège (ST 1003-3).

Un guide de contrôle a été associé à ce standard afin d’harmoniser au niveau national les pratiques de contrôle des exigences PEFC de récolte durable du liège. Les points contrôlés sont par exemple la période de récolte, la dimension des arbres, les hauteurs d’écorçage, consignes d’écorçage, les outils utilisés, les rotations d’écorçage, le liège brûlé.

Ce dispositif a été complété par une formation périodique tous les deux ans des contrôleurs de PEFC Provence-Alpes-Côte-d’Azur, d’Occitanie, de Corse et de Nouvelle-Aquitaine au sein de l’IML afin de mettre à jour et de maintenir les connaissances et les pratiques de contrôle des suberaies certifiées PEFC.

Enfin, depuis 2020, un groupe de travail national s’est réuni régulièrement pour faire le bilan de l’application de ces règles et préparer leur révision qui a été lancée en 2021, et dont les enjeux principaux sont l’impact du changement climatique et les risques liés aux crises sanitaires. Les travaux devraient aboutir d’ici la fin de l’année 2023 à un nouveau standard PEFC pour la récolte du liège.

Pour plus d’info :
[email protected]
Télécharger les exigences pour la récolte du liège ici

Crédit photo : Institut Méditerranéen du Liège