PEFC France - Promouvoir la gestion durable de la foret

Tout savoir sur PEFC
  • Grand public
  • Junior
  • Propriétaires forestiers
  • Exploitants forestiers
  • Entreprises
  • Distributeurs
  • Acteurs publics
  • Presse
  • Recherche

    Espace Pro


    Vous avez oublié votre mot de passe ? cliquez ici

    Reportages

    Comment se déroule l'audit d'un propriétaire forestier certifié PEFC ?

    Les 61 000 propriétaires forestiers certifiés PEFC en France constituent le premier maillon de la chaîne de certification PEFC. Pour être crédible aux yeux de tous les maillons de la chaîne, le respect du cahier des charges PEFC par le propriétaire certifié doit pouvoir être vérifié. Suivez le déroulement et les points d'observation d'un audit de terrain chez un propriétaire forestier certifié.

    Respecter le cahier des charges et le prouver

    • Qui contrôle ?

    Les Entités d'accès à la certification régionales (EACR) réalisent des contrôles en forêt auprès d’un échantillon annuel de propriétaires adhérents à PEFC. Pour pouvoir effectuer ces contrôles, les personnels des EAC PEFC doivent obtenir une habilitation par un organisme de formation indépendant, après l’apprentissage des techniques d’audit et l’approfondissement des connaissances en matière de gestion forestière durable.

    Dans un souci de transparence, les Entités d'accès à la certification régionales sont elles-mêmes contrôlées chaque année, par un organisme certificateur indépendant. Il vérifie alors la bonne exécution et l’impartialité de ces visites de contrôle.

    • Quels sont les points de contrôle ?

    Lors du contrôle, le propriétaire doit prouver son respect des engagements de gestion forestière durable PEFC par des documents comme des factures ou son plan simple de gestion, lorsqu'il en a signé un, qui sert de base à l'audit. Pendant trois heures, l'auditeur choisit les parcelles de forêt qu'il veut observer. Il s'intéresse notamment aux travaux réalisés ou prévus, aux conditions d'exploitation forestière mais aussi à l'utilisation éventuelle de produits phyto-sanitaires.

    Comme l'explique Fernanda Fernandes, coordinatrice régionale PEFC Limousin, la certication c'est "faire ce qu'on dit et dire ce qu'on fait".

     

    Un rapport d'audit à l'issue du contrôle

    Lors du contrôle, l'auditeur passe en revue les différents points d'observation. A l'issue de cet audit, si le cahier des charges est bien respecté, le propriétaire est invité à poursuivre son engagement dans la gestion forestière durable. En cas de non-conformité, l'auditeur fixe un délai de 2 à 3 mois pour corriger les défaillances.

     

    Un cahier des charges national et quantifié pour les propriétaires forestiers certifiés PEFC

    Les propriétaires forestiers sont les premiers maillons de la chaîne de certification PEFC, ils sont en France près de 61 000 à être certifiés PEFC.

    Le schéma de certification PEFC 2012-2017 a instauré des standards définis à l’échelle nationale, fruit d’une consolidation des bonnes pratiques observées dans toutes les régions. Depuis janvier 2012, les 15 cahiers des charges régionaux présents dans le précédent schéma ont été remplacés par des exigences unifiées sur tout le territoire.

    Ce nouveau cahier des charges quantifie des critères de certification et inaugure de nouveaux critères qui vont faciliter sa mise en œuvre par les propriétaires, et sa vérification dans le cadre des audits de contrôle. Ces derniers vont désormais être orientés vers les plus grandes surfaces, qui garantissent un nombre plus important de surfaces contrôlées.

    L'enjeu est de renforcer la lisibilité et la transparence des garanties de gestion durable des forêts.



    Consultez le cahier des charges des propriétaires certifiés PEFC
    Découvrez le cahier des charges des exploitants certifiés PEFC
    Paroles de forestiers : témoignages de forestiers certifiés PEFC

    Laissez un commentaire sur cet article :

    Dossiers

    PEFC, un atout dans l'éco-conception de l'emballage

    Les emballages font partie de notre quotidien : 4 807 tonnes d’emballages en papier-carton ont été mis sur le marché français en 2012 et 2 148 tonnes d'emballages en bois (chiffres de l’ADEME). En termes de volumes, les emballages issus du bois (emballages en papier-carton ou en bois) dominent le marché français. Pour les acteurs de l’emballage, comme pour les acheteurs ou consommateurs finaux, un emballage bois ou carton certifié PEFC s’inscrit dans une démarche responsable de gestion durable de la forêt. En quoi la certification PEFC réduit-elle l’impact environnemental de l’emballage ? > Lire le dossier

    Témoignages

    Joackim di Dio, Adam « PEFC est partie intégrante de notre RSE »

    Créée en 1880, la société Adam produit des caisses et des coffrets pour l'industrie des vins et spiritueux. Le premier producteur français de packaging bois s’est engagé dans le respect de la ressource bois et la valorisation de l’approvisionnement local. Entretien avec Joackim di Dio, son Responsable du Développement. > Lire l'article