PEFC France - Promouvoir la gestion durable de la foret

Tout savoir sur PEFC
  • Grand public
  • Junior
  • Propriétaires forestiers
  • Exploitants forestiers
  • Entreprises
  • Distributeurs
  • Acteurs publics
  • Presse
  • Recherche

    Espace Pro


    Vous avez oublié votre mot de passe ? cliquez ici

    Présentation de l'entité régionale guyanaise

    PEFC Guyane française a été créée le 18 juin 2012, pour donner un cadre au développement de la démarche PEFC dans le contexte guyanais.

    PEFC Guyane est une entité particulière, très représentative du secteur forestier guyanais. Elle est aujourd'hui composée de quatre membres seulement, avant tout car peu de structures représentatives d'intérêts collectifs sont présentes sur le territoire, mais aussi car la structure est encore jeune. Sont donc membres à l'heure actuelle :

    - l'Office national des forêts de Guyane (ONF), dans le collège des "Producteurs forestiers"

    - Interprobois Guyane et la Fédération nationale du bois (FNB), dans le collège des "Industriels transformateurs du bois"

    - et Guyane Nature Environnement (GNE), dans le collège des "Usagers de la forêt".

    On remarque que seul l'ONF est membre du premier collège, c'est également notre unique propriétaire adhérent pour le moment. Pour mieux comprendre la situation, veuillez vous rapporter à l'article sur les "spécificités régionales" !

    La présidence de PEFC Guyane française est en ce moment assurée par l'Interprobois Guyane, suite au vote du 18 juin 2012.

    L'association est animée et gérée par la chargée de mission "écocertification" à Interprobois Guyane, mise à disposition pour ce faire (fin de la mission en Mars 2014).

    La Guyane française d'un point de vue forestier

    La Guyane est un territoire encore aujourd'hui majoritairement couvert de forêt. Il est difficile de résumer sa géographie et son histoire... C'est tout de même ce que nous nous proposons de faire ici pour tenter d'expliquer au mieux le contexte dans lequel s'inscrit la certification PEFC en Guyane.

     

    Un petit peu de géographie :

    La Guyane française est le seul département d'outre-mer qui ne soit pas une île. Elle est située au nord-est du sous-continent sud-américain, voisine du Suriname à l'ouest et du géant Brésil au sud et sud-est.

    Elle fait partie de l'immense entité géologique du Plateau des Guyanes, formée au Précambrien, qui s'étend du Vénézuela à la Guyane française et comprend également l'extrême nord du Brésil. Cet ensemble est recouvert d'une vaste forêt tropicale humide, par sa nature relativement similaire à la forêt d'Amazonie dont elle est un prolongement. Bien qu'il serait inexact de parler de "forêt vierge" car des peuples habitent ces forêts depuis des millénaires, cet ensemble forestier est pour le moment relativement bien préservé. Il est ainsi identifié comme un "réservoir de biodiversité" à protéger.

    La forêt guyanaise se caractérise de fait par l'importante diversité végétale qui la compose : à titre indicatif, on estime le nombre d'espèces arborées présentes en Guyane comme étant supérieur à 1000 (non encore aujourd'hui toutes découvertes) et on trouve donc parfois plus de 200 essences différentes sur les parcelles mise en exploitation !

     

    Un petit peu d'histoire :

    C'est en 1946 qu'a lieu la départementalisation de la Guyane française : cela met fin à la gestion d'une partie du territoire par l'administration pénitentière et l'immense majorité de la Guyane devient alors "terrain domanial" (propriété privée de l'Etat français).

    Ce n'est cependant qu'au début des années 90 que cesse le système des concessions forestières et que l'ONF a la maîtrise des aménagements forestiers. Il faut attendre 2008 pour que soit publié un décret qui définit et délimite les "terrains à boiser et forêts de l'Etat en Guyane relevant du régime forestier" (suite à la loi forestière de 2005) : est ainsi créée une zone communément appelée le Domaine forestier permanent, dont la vocation forestière est assurée sur le long terme et sur laquelle l'ONF élabore des aménagements forestiers et ouvre des parcelles à une exploitation planifiée et encadrée. Les grands principes à respecter pour ce faire sont compilés respectivement dans les Directives régionales d'aménagement pour la Guyane et dans la Charte d'exploitation forestière à faible impact en Guyane.

     

    Finalement, aujourd'hui :

    La Guyane abrite le plus grand massif forestier français, qui est par ailleurs la seule forêt tropicale européenne! En tant que terrain domanial, une partie est gérée par l'ONF au nord du département et une autre par le Parc amazonien de Guyane (parc national créé en 2007) dans la moitié sud. Aujourd'hui aucun propriétaire privé ne gère sa forêt en tant que telle et avec une vocation de production de bois : l'espace forestier est le plus souvent considéré comme une réserve foncière ou comme un espace d'accueil et de conservation, selon la sensibilité du propriétaire. Cela explique que l'ONF soit le seul propriétaire adhérent à PEFC. Le domaine effectivement géré, par la mise en oeuvre d'aménagements forestiers dans une approche multifonctionnelle (multiplicité forte des enjeux !), est le Domaine forestier permanent : c'est sur cette zone que s'approvisionne très majoritairement la filière bois du littoral guyanais et c'est donc pour cette zone qu'a adhéré l'ONF Guyane au système PEFC, en novembre 2012.

     

    Pour en savoir plus sur l'ONF en Guyane :
    http://www.onf.fr/guyane/sommaire/onf/connaitre/@@index.html

    Actualités régionales

    PEFC en Guyane

    En novembre 2012, le domaine forestier permanent (DFP), vaste zone de la forêt guyanaise gérée par l’ONF, est entrée dans le Programme de reconnaissance des certifications forestières, témoin de sa gestion durable et de son exploitation raisonnée. La certification vient récompenser des années d’efforts à concilier la préservation et la valorisation de la plus importante ressource naturelle de la Guyane. [ lire la suite ]