PEFC France - Promouvoir la gestion durable de la foret

Tout savoir sur PEFC
  • Grand public
  • Junior
  • Propriétaires forestiers
  • Exploitants forestiers
  • Entreprises
  • Distributeurs
  • Acteurs publics
  • Presse
  • Recherche

    Espace Pro


    Vous avez oublié votre mot de passe ? cliquez ici

    Articles

    « Grandir ensemble pour être plus forts » : bilan de la Forest Certification Week

     

    La 21ème Assemblée générale de PEFC International a ouvert de nouvelles perspectives de développement. Ben Gunneberg, secrétaire général de PEFC International, revient sur ces temps forts.

    La famille PEFC s’agrandit !

    L’Assemblée Générale de PEFC International qui s’est tenue lors de la Forest Certification Week, du 14 au 18 novembre à Bali, a été marquée par l’élection du nouveau président de PEFC International : Peter Latham. Membre du prestigieux Ordre de l’Empire Britannique pour son engagement dans la gestion durable des forêts, Peter Latham dirige une des plus anciennes entreprises de bois au Royaume-Uni, ainsi que PEFC United Kingdom.

    Les nouveaux pays membres de PEFC ont également été présentés. Avec l'adhésion de la Roumanie, de la Thaïlande et de la République de Macédoine, la famille PEFC passe de 43 à 46 pays. Six pays ont par ailleurs présenté leur candidature : le Cambodge, le Vietnam, le Népal, la République Démocratique du Congo, mais aussi les Philippines et le Mexique.

     

    Resserrer les liens entre les membres

    « Les discussions entre les pays membres de PEFC ont fait émerger des idées innovantes sur la concrétisation des principes du développement durable à l’échelle mondiale », affirme Sheam Satkuru-Granzella vice-présidente du Conseil d’Administration de PEFC International. «L’objectif est de donner à chaque pays membre, des plus prospères aux moins favorisés, les moyens d’appliquer ces principes de façon indépendante », poursuit-elle.  

    Pour cela, il est primordial de renforcer les liens d’entraide entre les membres, comme le souligne Ben Gunnenberg. « Il est important pour les membres d’être présents les uns aux côtés des autres et d’accompagner les nouveaux entrants dans leur transition », ajoute-t-il.

     

    Développer PEFC

    Cette année, les discussions ont particulièrement porté sur l'expansion de l’activité de PEFC. Au-delà des forêts, c’est la gestion durable des paysages entiers qui est essentielle, comme l’ont souligné de nombreux intervenants, ainsi que Ben Gunnenberg : « à travers une gestion durable des forêts et du milieu naturel dans sa globalité, c’est la durabilité des lieux de vie qui est garantie ».  Cette nouvelle orientation explique « le besoin de s’ouvrir aux innovations en la matière et aux nouvelles énergies », insiste-t-il.

     

    2017, l’année des défis

    L’Assemblée Générale de PEFC International a été l’occasion de définir une nouvelle feuille de route pour la période 2018-2022. Celle-ci prévoit le renforcement du réseau mondial de PEFC à travers une nouvelle stratégie. L’organisation compte également se positionner au-delà de la gestion forestière durable, pour promouvoir et défendre le développement durable. 

    Retrouvez dans cette vidéo l’interview de Ben Gunnenberg à l’issue de la Forest Certification Week !

    Laissez un commentaire sur cet article :

    Reportages

    Dossiers

    PEFC, un atout dans l'éco-conception de l'emballage

    Les emballages font partie de notre quotidien : 4 807 tonnes d’emballages en papier-carton ont été mis sur le marché français en 2012 et 2 148 tonnes d'emballages en bois (chiffres de l’ADEME). En termes de volumes, les emballages issus du bois (emballages en papier-carton ou en bois) dominent le marché français. Pour les acteurs de l’emballage, comme pour les acheteurs ou consommateurs finaux, un emballage bois ou carton certifié PEFC s’inscrit dans une démarche responsable de gestion durable de la forêt. En quoi la certification PEFC réduit-elle l’impact environnemental de l’emballage ? > Lire le dossier